Le préfet des Hauts-de-Seine recrute des indics
Halle des Bels Ebats à Suresnes : un an après les émeutes, le temps du réaménagement (MonSuresnes.com)

Des cas groupés de légionellose à Rueil-Malmaison et Nanterre

5 cas de légionellose ont été identifiés dans la zone limitrophe aux communes de Rueil-Malmaison et Nanterre, fait savoir la préfecture des Hauts-de-Seine. 2 malades sont en convalescence à domicile et les trois autres sont toujours hospitalisés.
"Le regroupement de ces cas dans le temps et dans l'espace conduit à s’interroger sur une exposition environnementale commune", précise la préfecture du 92.
Une enquête est menée par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales des Hauts-de-Seine, en lien avec la CIRE - Ile de France et l'Institut de veille sanitaire (InVS). Les recherches s'orientent vers les sources de contamination possibles, privées ou industrielles, situées dans un secteur de 2 km autour des zones de résidence des malades.

Par mesure de précaution, le Service Technique Interdépartemental d'Inspection des Installations Classées de la Préfecture de Police a d’ores et déjà demandé à toutes les installations, disposant de tours aéro-réfrigérantes, soumises à autorisation de renforcer le contrôle et les mesures de prévention mises en œuvre sur leurs équipements.
La légionellose est une infection pulmonaire qui affecte essentiellement les adultes et plus particulièrement les personnes fragiles (personnes âgées, personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques, diabète, maladies affaiblissant les défenses immunitaires, …). La contamination se fait par voie respiratoire, inhalation d’eau contaminée diffusée sous forme d’aérosol (TAR, douche, bain bouillonnant,…). Les sources de contamination sont principalement les systèmes de refroidissement par voie humide et les réseaux d’eau.
Elle se traduit par un état grippal avec de la fièvre et une toux qui peuvent s’accompagner éventuellement d’autres signes (douleurs musculaires, anorexie, troubles digestifs,…) et peut s’aggraver rapidement. L’évolution est favorable dans la majorité des cas, sous traitement antibiotique adapté. Le traitement est d’autant plus efficace qu’il est mis en œuvre rapidement.

Commentaires