Extension de l’EPAD à La Garenne : le MoDem dénonce un simulacre de débat
La Défense : pour un vote de défiance vis-à-vis de la direction de l'EPASA

Un projet de reconstruction du château de Saint-Cloud

800px-Maquette_chateausaint-cloud

Si, en 2010, le réalisme de nos voisins allemands les conduira à reposer la première pierre du château de Berlin, c'est parce qu'ils ont depuis longtemps compris que les monuments historiques sont bien autre chose que de simples "gadgets culturels" destinés à embellir le paysage... Générant des flux touristiques - et donc des flux économiques - le patrimoine est par excellence créateur d'emplois directs, et plus encore indirects, concourant ainsi grandement à l'enrichissement d'un pays.

C'est pourquoi  - surtout dans la perspective du Grand Paris - la reconstruction du château de Saint-Cloud s'impose d'autant plus comme une évidence que, situé sur l'axe le plus touristique de la planète, l'axe Paris-Versailles, et à seulement cinq kilomètres de la capitale de la France, ce château s'il existait encore, compte tenu de sa magnificence, serait l'un des plus visités du monde.

Aussi, s'inspirant des succès de deux chantiers de reconstruction autofinancée par les entrées payantes des visiteurs, ceux de la frégate l'Hermione à Rochefort et du château fort de Guédelon dans l'Yonne, notre association "Reconstruisons Saint-Cloud !" propose que la reconstruction du château de Saint-Cloud soit effectuée grâce à l'adoption de ce modèle économique; lequel aurait pour avantage de permettre, outre une reconstruction "gratuite" du monument, la création d'un musée vivant des métiers d'art.

Sur un plan médiatique, fort bien accueillie par la presse, notre initiative a déjà fait l'objet de près d'une vingtaine d'article élogieux. Sur un plan politique, désireux que notre projet soit l'un des grands thèmes culturels des prochaines élections régionales, et cherchant à créer un vaste consensus politique, c'est désormais la moitié des groupes du Conseil Régional d'Ile-de-France qui soutient notre action, soit 5 groupes sur 10. Et le premier à nous soutenir fut le groupe "Démocrate et Centriste", au travers d'un courrier signé de M. Antoine Dupin, président de la fédération des Hauts-de-Seine du MoDem. Comme vous le verrez en vous rendant sur notre site internet où vous seront données toutes les informations que vous pouvez désirer : http://www.reconstruisonssaintcloud.fr

Laurent Bouvet,
Président de l'association "Reconstruisons Saint-Cloud !"

Commentaires