Previous month:
janvier 2012
Next month:
avril 2012

2 notes en février 2012

Un élu Modem expulsé manu militari par le député-maire UMP de Puteaux

6018501288_43c9b29545J'ai été expulsé manu militari ce soir (jeudi 16 février 2012) du conseil municipal de Puteaux : le député-maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud a demandé à la police municipale de me sortir de la salle du conseil. 5 policiers municipaux m'ont trainé de force ! C'est la première fois que je suis ainsi expulsé du conseil. Mon seul "tort", même si cela n'en est pas un, est d'avoir voulu évoquer en séance l'affaire du Canard enchaîné.
Le sujet était en effet à l'ordre du jour : Joëlle Ceccaldi-Raynaud demandait aux élus de voter une prise en charge de ses frais de justice dans le cadre d'une plainte pour diffamation déposée contre moi et leFigaro.fr.

Voici ci-dessous l'intervention que le maire de Puteaux a refusé d'entendre. Je n'ai pu en lire que les premières lignes, avant d'être soulevé par la PM et d'être jeté dehors ! Vous avez l'exclusivité du reste :

Madame le maire, vous nous soumettez une délibération qui vous permettra de vous faire rembourser, sur le budget de la ville, vos dépenses de justice suite à votre plainte dans l'affaire des Canards enchaînés mystérieusement disparus des kiosques à journaux de la commune.

Cette délibération, l'opposition Modem et EELV la rejette. Ce sont plusieurs milliers d'euros qui vont être soutirés du budget de la ville pour défendre le maire, alors que celui-ci accumule les affaires judiciaires.

Rappelons les éléments du dossier sur lequel vous sollicitez ce soir le soutien du conseil municipal :

Une instruction est ouverte depuis 2002 au palais de justice de Nanterre portant sur une possible corruption lors du renouvellement de la concession du chauffage urbain de La Défense.
Ce marché est attribué par un syndicat mixte présidé à l'époque par Charles Ceccaldi-Raynaud et aujourd'hui par Joëlle Ceccaldi-Raynaud. 15 millions d'euros de commissions occultes auraient été versés, affirme à la justice un intermédiaire luxembourgeois.

(C'EST A CE MOMENT QUE LE MAIRE ME COUPE MON MICRO ET ME DEMANDE DE ME TAIRE. JE CONTINUE MALGRÉ TOUT, SANS MICRO :)

La suite sur www.monputeaux.com


Claude Guéant confond "civilisations" avec régimes politiques et barbarie d'Etat, c'est du racisme.

Suite aux nouvelles déclarations de Claude Guéant, nous publions cette réaction de Sylvain Canet de Boulogne-BillancourtLes civilisations et claude guéant, parue sur son site ce dimanche 5 février:

"Le racisme est un délit et opposer les civilisations est criminel.

"Toutes les civilisations ne se valent pas" disiez-vous devant l'UNI ce samedi soir (!!) En tout cas toutes vos déclarations se valent : voir ici les plus fameuses de 2011. Voila donc une nouvelle sortie choquante; où va t-on à ce rythme ?

Monsieur Guéant, confondre la notion de civilisation avec les régimes politiques ou des barbaries d'Etat qui blessent l'humanité, c'est tromper vos auditeurs; c'est faire comme si vous, homme éduqué et représentant de notre république,  vous ne distinguiez pas le sens profond des mots; c'est du racisme. Ici, hiérarchiser c'est ségréguer.

(Dictionnaire Hachette) Racisme : Théorie fondée sur l'idée de la supériorité de certaines races sur les autres ; doctrine qui en résulte, prônant notamment la ségrégation entre "races inférieures" et races supérieures"

(Dictionnaire Larousse) Racisme : Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races »; comportement inspiré par cette idéologie. 

Vous réitériez dimanche sur RTL , bien que le journaliste insistait sur les amalgames dangereux : "Une civilisation qui défend la liberté, l'égalité et la fraternité est supérieure à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique, voila ce que je pense"

Cela pourrait presque apparaître de bon sens. Personne ne conteste l'idée qu'il existe dans le monde, des gouvernements et des groupes humains qui oppressent les femmes, discriminent entre les êtres, imposent une violence intégriste et religieuse condamnable, mais le mettre sur le plan d'une différence entre des "civilisations" est une tromperie philosophique et intellectuelle. C'est oublier l'histoire, la géopolitique, la géographie. C'est insulter ... LIRE LA SUITE sur le blog de Sylvain Canet : http://www.sylvaincanet.fr/2012/02/confondre-civilisation-regime-politique-et-barbarie-detat-cest-du-racisme.html