Chaville

Le bilan de Jean-Jacques Guillet, maire UMP de Chaville (Hauts-de-Seine)

6a00d83451cf7569e200e54ff1c4d08833-150wiSur son site, Jean Levain (photo), ancien maire de Chaville (Hauts-de-Seine), tire le bilan de son successeur Jean-Jacques Guillet. Extrait :

"Dans mon précédent article, j'ai exposé les 3 priorités, dans la situation de crise actuelle, pour AGIR POUR CHAVILLE. Qu’en est-il depuis bientôt six ans et les actuels locataires de l’Hôtel de Ville ont-ils su répondre à ces impératifs et aux attentes des Chavillois ? Faisons le bilan de Jean-Jacques Guillet et de son équipe :

1. En matière d’emploi, le bilan est  facile à faire, tout simplement parce l’UMP locale, secondée de quelques “centristes” officiels et officieux, refuse l’idée même de développement local et n’a qu’une idée en tête : la résidentialisation à 100% ! Autrement dit, la ville-dortoir sans moyens autonomes.

Sitôt élu maire de Chaville, le député local a mis en pratique ce beau credo : tous les projets existants ou en gestation ont été revus à la sauce et dans l’intérêt des promoteurs, qui les transforment en offre massive de logements résidentiels entre 6 500 et 7 500 euros/ m2. C’est la stérilisation organisée de la ville, désertée le jour et les week-ends d’été, privée de la locomotive économique que serait un centre ville digne de ce nom. Les “points de vie” des quartiers ( La Pointe, Marivel, Haut-Chaville, Clos-Fleuri ou Créneaux) périclitent. Et les antennes administratives ou territoriales migrent vers Sèvres, à peine plus grosse que nous pourtant. A qui profite tout cela? Au demandeur d’emploi, au contribuable, au citoyen ? Non bien sûr ! A d’autres, peut-être…

Quant à la participation de notre commune au développement régional ou national au bénéfice de l’emploi de tous, pas question !

Pour l’UMP, l’emploi est l’apanage de “grosses boîtes” rassemblées à la Défense, Issy ou Boulogne. Nos cadres n’ont qu’à prendre les transports en commun ou la voiture, les autres iront où ils peuvent. Bref, une vision en forme de peau de chagrin, aussi ringarde que destructrice. Mais qu’attendre d’un maire qui n’habite même pas “sa” ville et n’a soi-disant “pas le temps” de s’occuper du quotidien des administrés ?..."

LIRE LA SUITE SUR LE SITE DE JEAN LEVAIN


André Santini et son projet de téléphérique, c'est "même si je perds, je gagne"

Marelle_1 Hier soir, la communauté d'agglomération Arc de Seine, qui regroupe Issy-les-Moulineaux, Vanves, Meudon, Chaville et Ville d'Avray, devait prendre acte de la réalisation de la concertation préalable déléguée par le Syndicat des Transports d'Ile de France.
Le président d'Arc de Seine, qui n'est autre que le maire d'Issy-les-Moulineaux, n'a pu résister à la tentation de présenter un bilan des avis "pour / contre / neutre" d'une concertation qui a montré de manière flagrante l'inquiétude des isséens par rapport à l'absence d'écoute de la municipalité. Ainsi, le PS et ses alliés auraient "fait" les salles des réunions publiques (c'est nous prêter beaucoup de pouvoir, franchement, et surtout, cela confirme le franc déplaisir du maire à y assister, mais il y était contraint…), l'isséen de base étant, selon lui, bien plus ouvert à ce projet que les apparences pouvaient le faire croire.

LIRE LA SUITE SUR MON BLOG

Photo : Marelle par JOCKO.HOMO


Génocide arménien, vandalisme à Chaville (Hauts-de-Seine)

Le monument érigé à Chaville (Hauts-de-Seine), non loin de la gare Rive Droite, en hommage au génocide arménien a été déboulonné cette nuit par des vandales, qui l'ont emporté.
Acte politique, en relation avec les prises de position des autorités françaises ? ; acte crapuleux lié au commecre des métaux rares ? car le monument était en cuivre ; l'enquète le dira.

source : Roger Fajnzylberg


"Arc de Seine" contre "Arc en Ciel"

Mais qu'arrive-t-il donc au président de la communauté d'agglomération Arc de Seine ? Peut-être a-t-il beaucoup de questions schizophréniques à régler : "téléphérique or not téléphérique", Idéal du Bayrou ou Sarkozy de la Flèche pour le Grand Prix de 2007...
Toujours est-il que les agacements du maire d'Issy-les-Moulineaux se voient. Ci-dessous le texte du communiqué de presse des membres du groupe "Arc en Ciel" au conseil d'Arc de seine ayant quitté la séance du conseil à l'issue du vote et du débat sur le projet d'agglomération :
Rainbow_2  "Ce soir 29 juin 2006, les élus de gauche, ont presque tous quitté la séance du Conseil d'Agglomération Arc de Seine, à l'issue du premier point de l'ordre du jour portant sur le projet d'agglomération.
André Santini, trouvant l'intervention de la présidente du groupe "Arc en Ciel" trop longue à son goût, a tout simplement retiré la parole aux conseillers pourtant déja inscrits.
Après des débats verrouillés en commissions, à l'issue desquels les propositions des conseillers de gauche ont été au mieux mis en contributions annexes, mais le plus souvent ignorées, il n'a pas été possible d'avoir un débat en séance publique.
Faisant ce constat huit conseillers sont sortis de la salle.
Les propositions d'amendement portaient sur :
- un objectif de mixité sociale, tant au niveau de l'habitat que de l'emploi.
- la priorité a donner aux transports en commun sur la voirie de responsabilité communautaire
- ajouter le prolongement de la ligne de métro 12 au carrefour de la Ferme (limite Issy/Meudon), aux projets soutenus par la Communauté.
Ces propositions auraient permis d'ajouter un peu de consistance au projet, dont l'engagement dans le développement durable reste cantonné dans des déclarations sans conséquences. Elles n'ont pas
été discutées, encore moins adoptées.
Les craintes que le nouvel échelon des  communautés d'agglomération accroisse l'éloignement des citoyens des décisions politiques ne peuvent que se trouver renforcées par ce deni du nécessaire débat démocratique public".

www.josephdion.com - source photo : www.flickr.com


France-Afrique : manifestations culturelles dans le 92

Mnf_xl_expodogonJusqu'au 31 mai : Festival "La Terre est ma couleur" en commémoration de l'abolition de l'esclavage : Expo, contes, rencontres, cinéma, concerts à la Médiathèque Jacques Baumel à Rueil Malmaison.
Du jeudi 11 au 27 mai : "Voyage dans les îles de la Lune" manifestation festive et culturelle sur les Comores à l' Atrium de Chaville
Vendredi 19 mai à 20h : Concert de Kristo Numpuby au Bouquin affamé 6 rue Dagobert à Clichy.
Dimanche 21 mai à 14h et 16h : Défilé de mode avec la styliste sénégalaise Mathilde Badji dans le cadre du festival "Issy-les-Moulineaux met la Francophonie à l'honneur" à l'Espace jeunes, 15 rue Diderot M° Mairie d'Issy et Exposition Arts du pays Dogon (photo) jusqu'au 28 mai au musée français de la carte à jouer, 16 rue Auguste Gervais.


Commémoration du génocide arménien à Sèvres et à Chaville

Arton21959Le 24 avril 1915 débutait l'extermination de 1,5 million d'Arméniens, sur une population de 2,2 millions, par les Turcs de l'Empire ottoman. Elle s'est poursuivie jusqu'en 1917. Ankara ne reconnaît, au mieux, que 300 000 morts, rejetant la thèse du génocide.

«La France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915.» L'article unique de la loi du 29 janvier 2001 a été voté à l'unanimité par l'Assemblée nationale. Aucune référence à la Turquie. Aucune sanction prévue. La proposition de loi préparée actuellement par le groupe PS vient compléter la loi du 29 janvier 2001. Elle tend à pénaliser ceux qui contestent l'existence du génocide arménien selon les mêmes modalités que l'article 24 bis de la loi Gayssot qui réprime les propos négationnistes portant sur la Shoah. (Libération du 22/04/2006)

SAMEDI 22 AVRIL à 11h00 CCAF/EGLISE ARMENIENNE DE CHAVILLE / ANCIENS COMBATTANTS ET RESISTANTS ARMENIENS

M.Kosciusko-Morizet François, Maire de Sèvres, la municipalité, l’Eglise Apostolique Arménienne de Chaville et l’Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants Arméniens vous invitent à rendre hommage à la mémoire des Arméniens morts pour la France et à commémorer le 85 ème anniversaire du traité de Sèvres ainsi que le 91 ème anniversaire du génocide des Arméniens. Dépôt de gerbes et allocutions. Khatchkar devant le musée de Céramique, 92310 Sèvres

DIMANCHE 23 AVRIL à 12h30 EGLISE ARMENIENNE DE CHAVILLE

M. Levain Jean, Maire de Chaville, Conseiller Régional, la municipalité et l’association de l’Eglise Apostolique Arménienne de Chaville vous invitent à la commémoration du 91ème anniversaire du génocide des Arméniens. Après la messe de requiem, marche du souvenir jusqu’au Mémorial arménien, à l’angle des rues Carnot et Paul Vaillant-Couturier, face à la gare SNCF Chaville RD, 92370 Chaville

Plus d'informations sur Nouvelles d'Arménie


L'hôpital de Saint-Cloud rémunérait la paroisse : réaction de Catherine Candelier et Jean Levain

"Hôpital de Chaville-Sèvres-Saint-Cloud-Ville d’Avray : il n’est pas du ressort d’un établissement hospitalier public de rémunérer une paroisse !"

Suite aux révélations de l’édition du Parisien des Hauts-de-Seine sur le fait que l’hôpital de Saint-Cloud a rémunéré depuis 17 ans la paroisse de cette ville pour un poste d’aumônier, Catherine Candelier, conseillère régionale, et Jean Levain, maire de Chaville, administrateurs de l’établissement récemment
fusionné avec celui de l’hôpital Jean Rostand de Sèvres, demandent au Maire de Saint-Cloud, Président du Conseil d’Administration, d’engager toutes les procédures nécessaires pour obtenir le remboursement des sommes indûment perçues.

Le versement d’un salaire à la paroisse de Saint-Cloud s’apparente à une subvention déguisée en faveur de l’Eglise. Ce type de subvention n’est absolument pas légal.

Catherine Candelier et Jean Levain souhaitent que la fusion récente des deux hôpitaux soit l’occasion de renouer avec des pratiques conformes au droit et à l’esprit du service public.

Dans un contexte difficile pour l’ensemble du service public de santé, dû aux restrictions budgétaires imposées par l’Etat, il est nécessaire que toute la lumière soit faite sur ce dossier qui jette la suspicion sur la gestion antérieure.

Catherine Candelier et Jean Levain apportent par avance leur soutien à toutes les démarches qui pourront être entreprises pour vérifier que d’autres dysfonctionnements n’ont pas entaché la gestion de l’hôpital de Saint-Cloud dans les années précédentes.

Ils demandent que lors du prochain Conseil d’Administration de l’hôpital prévu le 26 avril prochain une information transparente soit faite aux administrateurs.


Jean Levain, le maire de Chaville, se lance dans le podcast

Maire1Le maire de Chaville, Jean Levain, tient depuis longtemps un blog. Il vient d'y ajouter un "podcast"... autrement dit une séquence audio, qui permet aux internautes non seulement de lire ce qu'il pense, mais aussi de l'écouter : pas d'émetteur radio, il s'agit d'un simple fichier MP3 intégré dans une note.
Dans ses premiers podcasts, Jean Levain commente l'actualité : les caricatures de Mahomet, le Clémenceau, l'immigration choisie...
Voici une nouvelle manière de mieux connaître ses élus locaux, qui eux n'ont pas accès aux médias nationaux.