Colombes

Mort à Colombes (Hauts-de-Seine) suite à des décharges de Taser : "le Taser qui cache la forêt"

Avatar-blog-1012440744-tmpphp8bjcJA Après la mort lundi soir d'un homme atteint par des tirs de Taser lors d'une intervention de police à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, Laurent Trupin, conseiller municipal MoDem 92 réagit sur son blog. C'est "le taser qui cache la forêt" écrit-il :

"(..) Il faut s’interroger sur l’utilisation de ce fameux « taser », parfaitement inutile face à une kalachnikov et dangereux sur des citoyens désarmés (même ceux qui jouent du marteau !). Mais l’essentiel est ailleurs :

- Il est dans la présence policière dans les zones « à risque ». Quel constat d’échec de cette « brigade de police de proximité »… dont l’intervention débouche sur la mort d’un homme ; à l’opposé même de ce que nous défendons comme police de proximité. Les mots ont un sens, il ne suffit pas d’une étiquette pour créer un véritable ilotage…

- Il est dans  le fait que le « différend » à l’origine de l’intervention de la police portait sur le logement : la personne décédée  refusant semble-t-il de libérer le logement qui lui était prêté. On touche donc du doigt de manière dramatique les terribles conséquences de la pénurie de logements

- Il est dans les conditions de régularisations de populations immigrées depuis longtemps sur le territoire national (7 ans pour la victime) et dont la marginalisation est accentuée par leur irrégularité. L’homme aurait-il réagi aussi violemment s’il n’avait pas été sous le coup d’une mesure de reconduite à la frontière depuis six ans ?

Politique de l’immigration, politique du logement, politique de sécurité publique. Voilà trois « vrais » sujets qui me viennent à l’esprit face à ce drame. La question de l’utilisation du « taser » va faire couler beaucoup d’encre. Elle n’est que l’accessoire…".


Un grand stade à La Défense : le MoDem réclame une concertation publique et transparente

Publié sur le site des élus démocrates de La Défense :

Article_stade2 Le club de rugby Racing Metro 92 a lancé un concours international d’architectes pour la construction d'un stade au pied de la Grande Arche, sur le terrain de l’actuel stade des Bouvets, propriété de la ville de Puteaux, mais situé sur le territoire de Nanterre. Ce projet baptisé Arena92 est soutenu par l’Etablissement public d'aménagement Seine-Arche.


Honnêtement, implanter au cœur de La Défense un stade de rugby de 32.000 places (mais pouvant accueillir jusqu'à 40.000 personnes en configuration spectacles) sans aucune concertation nous laisse pantois… L'erreur est grossière ! C'est typiquement dans une intercommunalité qu'un investissement de cette taille doit être porté. Pas par une ou des communes isolées. Un projet de cette envergure impacte un très large territoire. C’est là où nos jeunes de Suresnes, Colombes, Neuilly, Puteaux… se rendront aux concerts ou aux matchs plus tard.

Autour du futur stade se poseront les questions du bruit, de l’accès, des embouteillages, de la sécurité, des parkings… Mais aussi de l’emploi, de l’emplacement des prestataires de service associés, des fournisseurs. Mais aussi de l’offre sportive et culturelle existante, pour ne pas vider ce qui existe déjà de son objet, comme le stade Yves du Manoir à Colombes, qu’on rejette brutalement dans l’inexistence…

Avant de lancer ce projet, il aurait donc fallu une concertation. Il n’est ni à l’échelle d’une commune (trop petite quelle qu’elle soit) ni du département (trop grand). Surtout que, dans l’état des finances de la France, on n’est pas prêt d’en voir apparaître un second pour corriger les erreurs du premier. On n’a donc tout simplement pas le droit de se tromper !

La conception, le financement, l’exploitation d’une telle structure ne doit se concevoir qu’à une échelle intelligente et de toutes façons plus grande que le seul espace d’une commune. Pourquoi pas, même, dans une réflexion au plus large courant de Suresnes à  Villeneuve la Garenne ? C’est outrageant, stupide, aveugle de ne pas procéder ainsi d’abord. Il faut cesser d’avoir peur de débattre au plus large. La France a besoin d’en finir avec ces morcellements coûteux de décisions qui ne savent pas raisonner à la bonne échelle et augmentent sans cesse la dépense publique.

Ne nous trompons pas de débat : l’idée d’un grand poumon sportif et culturel au cœur de La Défense est une excellente idée en soi. Mais où est le cœur de La Défense ? C’est ce débat-là qu’on doit ouvrir avant d’attaquer un projet de ce type. Pourquoi le traiter dans le silence feutré des baronnies locales ?

Nous n’avons pas l’expertise pour dire si le stade futur doit se situer aux Bouvets (entre Puteaux et Nanterre), à Colombes (au stade Yves du Manoir) ou ailleurs. Mais il aurait fallu au moins se poser la question. C’est pour Nanterre une très belle opération. Mais n’aurait-il pas coûté moins cher à la collectivité de garder le stade à Colombes (situé à côté de l’A 86, A14, A 15…) et de créer une ligne de transport public (métro, bus, RER…) pour s'y rendre ? Et d’en profiter, par la même occasion pour réinsérer Colombes dans le club des villes « modernes » alors qu’elle dispose d’un immense potentiel de développement, notamment immobilier ? L'a-t-on même demandé à Colombes ? 

Nous n’avons pas capacité à arbitrer. Mais à coup sûr, une étude intelligente et une concertation affichée aurait pu élargir les ingrédients du choix et créer un débat utile et nécessaire.

Un autre point consternant : Puteaux semble discuter aujourd’hui l’échange du terrain des Bouvets contre la partie de l’Ile de Puteaux jusque là détenue par le département des Hauts-de-Seine. Est-ce utile, est-ce moral, est-ce décent ? Est-ce nécessaire à l’horizon de 10 ou 20 ans ? Dans une ville où la maire a l’âme d’un enfant-roi, faut-il ajouter un jouet qui repartira de toute façon à la future intercommunalité ? Combien cela n’aura-t-il pas coûté à la communauté publique ?

Nous entendons dire, ici et là, que notre blog privilégie l’approche publique sur les intérêts privés. C’est absolument faux. Le projet d’Aréna est intéressant et nous avons la plus grande admiration pour le métier d’entrepreneurs à La Défense. Ce n’est pas ce combat-là que nous menons. Nous  appelons de nos vœux le renouveau de La Défense. Mais pas n'importe comment ! Nous voulons du bon sens, de la transparence, du respect pour le territoire local aujourd’hui plus ouvert que celui des communes. Nous voulons une mutualisation intelligente qui passe par le dialogue. Nous voulons des décisions qui se motivent et se justifient dans le débat.

En termes simples, nous voulons un « Schéma de développement global » qui travaille sur un périmètre, un mode de concertation et un processus de communication. Pas un développement au gré des opportunités, qui semblent tomber du ciel, nées dans l’opacité et dont on ne peut jamais juger si elles sont en conformité avec un plan d’intérêt général. Car les décisions prises dans l’ombre, à quelques uns, pour des raisons qui ne relèvent pas toujours de l’intérêt général modifient l’environnement quotidien de nombreux riverains et salariés, parfois dramatiquement. On l’a vu suffisamment souvent pour vouloir aujourd’hui s’en protéger !

Il faudrait pour cela des hommes et des femmes politiques habités par une vision du développement urbain à moyen terme et du bien commun, des bâtisseurs courageux et désintéressés, des créateurs d’avenir.

Sylvie Cancelloni, conseillère municipale MoDem de Puteaux, François de Lajarte, conseiller municipal MoDem de Nanterre, et Pierre Laroche, MoDem de Courbevoie

Une pétition pour le maintien du Racing-Métro 92 à Colombes

RM92 Le MoDem de Colombes (Hauts-de-Seine) a lancé une pétition en ligne pour réclamer le maintien du Racing-Métro 92 à Colombes. Un nouveau stade, "Arena 92", est en effet prévu pour la saison 2012-2013 à Nanterre.

"Nous refusons le départ du Racing-Métro 92 de Colombes ! Bon nombre de ses supporters sont Colombiens. La ville de Colombes et son stade olympique ont l'honneur d'avoir accueilli, depuis plus de 90 ans et ce, sans discontinuer, ce club de rugby au palmarès prestigieux. Notre stade se tient encore debout malgré le poids des années et, pour peu que des aménagements soient effectués, il pourra apporter encore beaucoup au club et à son public, à notre ville et au département. Nous demandons la réouverture des discussions entre le club, la mairie et le conseil général pour que le Racing-Métro 92 et le stade Yves-du-Manoir continuent d'écrire ensemble, à Colombes, les plus belles pages du rugby, tant amateur que professionnel, en ciel et blanc".

(photo)


Colombes, un homme de 24 ans tué d'une balle dans la tête, en pleine rue

Hier après-midi, vers 15h 30, alors qu’il se trouvait au volant de sa voiture, rue Michelet, à COLOMBES ,  un jeune homme de 24 ans a été tué d’une balle dans la tête.

Son agresseur a tiré à bout portant par la fenêtre ouverte de sa portière, avant de prendre la fuite en voiture, selon Le Parisien.

La victime, est morte une vingtaine de minutes après l’arrivée des secours.

la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris a été chargée de l’enquête.


LES MISERABLES A COLOMBES

« Cent comédiens se produiront dans une unique représentation le samedi 16 mai 2009 à 20h30 à l’Avant-Seine-théâtre de Colombes, 88 rue Saint-Denis à Colombes (92) dans la comédie -musicale Les Misérables (jouée à Londres depuis 25 ans) au profit de l’Association « Pompier raid aventure » afin que cette dernière puisse mener à bien son projet au profit d’enfants handicapés.

 


Colombes, les résultats du premier tour de l'élection cantonale partielle





 Bernard Lucas - Nora Djebbari -30,78  : %

 Bernard Destrem - Evelyne Bouchouicha - 22,08: %



 Frédéric Farid Sarkis - Hadjia Djebbari - Les Verts :6,20 %


Afficher l'image en taille réelle




Jean-Claude Péramin - Nora Djellab - 3,83 %



Louis Boulad - Armelle Neveu - : 1,28%






 Lionnel Rainfray - Nadia Frontigny - UMP :30,17 %

 Michel Môme - Guénola de La Seiglière - MoDem : 5,79%


BOURSE DES COLLECTIONNEURS A COLOMBES

La rentrée est passée et les fêtes de fin d’année approchent à grand pas. A mi-chemin amateurs, amatrices de timbres, cartes postales, monnaies anciennes, trains et voitures miniatures, poupées, figurines, pin´s, télécartes, livres, vieux papiers, disques vinyles, auto miniatures, soldats, plaques de champagne etc… le Dimanche 9 Novembre 2008 est le jour a ne pas manquer.

En effet l’Amicale Philatélique de Colombes et Environs frappe de nouveau un grand coup pour sa 9ème Bourse Multicollection. Passionnés en tout genre vous êtes invités à venir nombreux, et n’oubliez pas l’entrée est gratuite. A noter cette année la présence du président de L’EGAN92 Jean Marc Daudans qui tiendra un point Généalogie lors de cette bourse.

La 9ème Bourse Multicollection se déroulera donc le dimanche 9 Novembre 2008 de 9h à 18h à l’école LEON BOURGEOIS B de COLOMBES (3 rue LEON BOURGEOIS COLOMBES 92700). Pour vous rendre a la 9ème Bourse des collectionneurs : COLOMBES (près de Paris et de La Défense, accès par A.86 et Gare SNCF La Garenne Colombes

Boursecollectioncolombes2008_2