Issy-les-moulineaux

Condamné pour détournement de fonds, André Santini veut faire payer ses dommages et intérêts par le contribuable !

2007-06-20T092618Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRTP-FRANCE-GOUVERNEMENT-JUSTICE-SANTINI-20070620Condamné en janvier dans le procès de la fondation Hamon pour lequel il a fait appel, le député-maire UDI d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) André Santini va demander à la ville, jeudi, lors du conseil municipal, de prendre en charge ses frais de justice et sa condamnation civile.

André Santini a été condamné à deux ans de prison avec sursis, 200.000 euros d'amende et cinq d'inéligibilité par le tribunal correctionnel de Versailles.

Sur le plan civil, il a été condamné à payer solidairement avec les autres prévenus des dommages et intérêts d'un montant d'environ 725.000 euros au syndicat mixte de l'Ile Saint-Germain (SMISG), partie civile dans cette affaire.

Il entend faire supporter le coût de cette condamnation par le contribuable. Il évoque la présomption d'innocence, puisqu'il a fait appel.

"Les contribuables locaux qui sont encore moins mis en cause ne bénéficient pas de cette présomption d'innocence", proteste l'association Anticor.

Conseillère municipale MoDem, Fabienne Gambiez estime pour sa part que les faits reprochés n'entrent pas dans le cadre de la loi sur la protection fonctionnelle de l'élu : "Je suis surprise que dans le contexte actuel, le maire propose une délibération de cette nature. Ce n'est pas aux Isséens de prendre en charge ces frais", a-t-elle déclaré à l'AFP, précisant qu'elle voterait contre cette délibération.

LE PROJET DE DÉLIBÉRATION QUI SERA PRÉSENTÉ JEUDI AU CONSEIL MUNICIPAL D'ISSY (CLIQUEZ DESSUS POUR LE LIRE) :

535764_364839930291087_680224932_n

(source : Le Point-AFP)


Manif contre la Tour Triangle, samedi 8 décembre 15h, porte de Versailles

522382_294552363997504_467442825_n

La mairie de Paris entend imposer aux habitants la construction d’une tour de bureaux de 180 m de haut à la Porte de Versailles. Pourtant cette tour n’apporte aucune réponse crédible aux besoins de la ville. C’est pourquoi le "Collectif contre la Tour Triangle" appelle à manifester le samedi 8 décembre 2012 à 15h devant le parc des expositions de la Porte de Versailles à l’occasion de l’ouverture du Salon Nautique. Cette action est notamment soutenue par les élus locaux du Modem 92.


Le parachutage : Lucile Schmid candidate Europe Ecologie à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine)

Brev_u1 Pour les cantonales de mars 2011 dans les Hauts-de-Seine, Europe-Ecologie a investi, pour le canton Issy-Est, une conseillère municipale… de Vanves, écrit Okan Germiyan, militant MoDem d'Issy, sur son blog.

"En effet, Lucile Schmid, déjà candidate aux élections législatives de 2007, a annoncé sur son blog qu’elle était la candidate écologiste sur le canton Issy-Est, canton où je vis depuis 1991 et pour lequel je suis candidat. Voici les questions et les remarques qui me viennent à l’esprit suite à cette annonce..."

La suite sur le blog d'Okan Germiyan.


"Où en est le rêve américain ?" Débat Védrine / Sorman, Jeudi soir.

Affiche-debat-sorman-vedrine-20100107_in_vivo En tant que membre fondateur de In Vivo , Observer, penser, agir, nouvelle association boulonnaise à vocation pédagogique qui rassemble plusieurs tendances politiques, Sylvain Canet nous annonce la tenue d'un premier débat :

Jeudi 7 janvier 2010 à Boulogne-Billancourt au débat:

«Où en est le rêve américain ? « 

Avec Guy Sorman et Hubert Védrine, animé par Eric Revel (LCI).

 In Vivo a pour objet « de contribuer à la compréhension de la société contemporaine, au renouveau du débat sociétal, à la formulation de propositions portant sur des sujets civiques, culturels, économiques, sociaux, environnementaux ou politiques, locaux, nationaux ou internationaux. »

Pour les membres d’In vivo qui viennent d’horizons différents mais qui sont animés par la même conception exigeante du débat citoyen, il convient aujourd’hui

LIRE LA SUITE + infos pratiques (accès)

 


Issy-les-Moulineaux : Joseph Dion, candidat à la candidature PS pour la municipale

IssyJoseph Dion annonce qu'il est candidat à l'investiture socialiste pour l'élection municipale de mars 2008 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Il lance un blog et appelle les habitants à contribuer à l’élaboration d’un "Pacte de progrès" pour leur ville :

"Cette contribution citoyenne, dont l’horizon ne doit pas s’arrêter au prochaines élections, éclairera le projet que le Parti socialiste d’Issy-les-Moulineaux élabore actuellement à son niveau. Elle guidera la campagne de l’équipe gagnante, diverse et ouverte que je souhaite avoir l’honneur de conduire.
J’appelle dès maintenant tous les isséens républicains de bonne volonté, de toutes tendances et de tous horizons, qui veulent redonner de l’audace à notre ville et ne se reconnaissent plus dans l’action municipale telle qu’elle est menée aujourd’hui, à nous rejoindre".


MonPuteaux candidat du Trophée e-démocratie 2007

Prix_e_democratie_07_2Le Club de l'Hyper-République décernera le trophée de l'e-démocratie (catégorie France) lors du forum mondial de la e-démocratie qui se déroulera à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) les 3 et 4 octobre prochain, autour du thème : "La société numérique à l’ère du Citoyen 2.0".
Ce trophée récompense une personnalité, un projet ou une réalisation dédié à la démocratie électronique en France. Un jury issu des membres du Club sera chargé de les départager.


J'ai soumis ma candidature
:

"Je vous propose ma candidature. Depuis 5 ans, mon blog www.monputeaux.com a permis à des milliers d'habitants de Puteaux (Hauts-de-Seine) de lire une information locale indépendante et de débattre autour de cette information.
Aujourd'hui, je lance www.puteaux.org, l'écriture en ligne et collaborative d'un projet municipal citoyen.
Christophe Grébert"


RD7 : le coup de force de Devedjian

Patrick Devedjian, le nouveau président du conseil général des Hauts-de-Seine a inscrit à l'ordre du jour de la séance du conseil de demain, dans la perspective de l'enquête publique, l'examen d'une délibération sur l'aménagement à 4 voies de la route départementale 7 ; en dépit du travail de concertation entamé ces derniers mois avec les élus du département et des villes concernées et d'associations diverses.
Le collectif RD7 appelle logiquement à se rassembler massivement à l'hôtel du département, 2-16 boulevard Soufflot, 92000 Nanterre (RER A : Préfecture ou bien Université) à 9 h30 pour exprimer son mécontentement.

Voici le communiqué des élus socialistes, Verts et communistes d'Issy-les-Moulineaux :

Le projet d’aménagement de la RD 7 en opposition avec les aspirations des Isséens

"Le Conseil général va examiner le projet d’aménagement de la RD7 et des berges de la Seine, dans sa séance du 6 juillet prochain. Son nouveau président veut faire adopter le projet d’une 4 voies ( 2 x 2 voies  réservées à la circulation automobile) sur la portion Sèvres, Meudon, Issy, jusqu’au périphérique à Paris, rive gauche.

Les élus Socialistes, Communistes et Verts d’Issy-les-Moulineaux avaient fait du rejet de ce type d’aménagement une des conditions de leur abstention lors de l’adoption du Plan Local d’Urbanisme  de leur ville. Ils avaient obtenu de la majorité que soit  prévue une RD 7 à 2 x 1,5 voies, permettant ainsi la mise en œuvre des circulations douces, une réduction sensible de la circulation automobile et la restitution des berges de Seine aux habitants. Les permis de lotir et les constructions de la ZAC prennent d’ailleurs en compte cette diminution de la voirie.

Depuis des mois, les associations agréées de défense de l’environnement avaient engagé un processus de concertation pour une réduction de l’emprise de la voirie dans cette zone. Des expérimentations de mode d’aménagement alternatifs sont aujourd’hui mis en place au Bas-Meudon, carrefour de la route de Vaugirard et de la RD 7. Cela fonctionne bien et préfigure ce que devrait être toute démarche d’aménagement de voirie se réclamant du développement durable et donc aussi de la concertation.

Les élus de l’opposition d’Issy-les-Moulineaux dénoncent avec vigueur la proposition de Patrick Devedjian qui ne tient compte ni des avancées de la réflexion et de la concertation, ni des résultats de l’expérimentation en cours ni des aspirations des citoyens à vivre dans un environnement plus sain.

Figé dans les modèles et les politiques du passé fondés sur le tout automobile, le Conseil Général poursuit son projet des années 1970 sans se poser de questions et sans réelle concertation, traduisant ainsi plus de l’obstination que de la continuité.

C’est un retour en arrière inacceptable. On peut espérer que les conseillers généraux d’Issy et de Meudon seront cohérents entre ce qu’ils disent dans leurs cantons et ce qu’ils voteront à Nanterre."

Les élus socialistes, communistes et verts d’Issy les Moulineaux.
Gabrielle Santarelli (élue socialiste), Lysiane Alézard (élue communiste), Didier Hervo (élu Verts)

Téléchargement tract

www.josephdion.com


Issy : le rapport de la Chambre Régionale des Comptes légitime les critiques du PS

Le PS d'Issy-les-Moulineaux a adressé le 27 juin à la rédaction du Parisien (le quotidien s'en fait l'écho ce jour en pages nationales), le communiqué ci-dessous.

Communiqué du Parti socialiste d’Issy-les-Moulineaux

RAPPORT DE LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES SUR LA GESTION DE LA VILLE D'ISSY-LES-MOULINEAUX : LES CRITIQUES DU PS LEGITIMEES

Le 12 mars dernier, la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France a rendu publiques ses observations sur la gestion de la ville d'Issy-les-Moulineaux pour les années 1997-2003. L'analyse a porté sur la situation financière, la gestion des ressources humaines, les relations avec les associations, les contrats avec les sociétés d'économie mixte, les délégations de service public, les marchés publics et les opérations d'aménagement. Lire la suite sur www.josephdion.com

Rapport intégral

Réponse du Maire d'Issy-les-Moulineaux


Issy-les-Moulineaux : les électeurs n'ont pas été convoqués dans les règles pour le second tour de la législative

Les circulaires (professions de foi) des candidats/listes doivent être envoyées à tous les électeurs. Après les problèmes du 1er tour, où de nombreux électeurs ont eu les professions de foi dans leur boîte à lettres le dimanche matin, plus de 10.000 électeurs n’ont pas encore reçu les professions de foi pour le 2e tour des élections législatives dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. Ce fait est déjà en soi très surprenant.

Une autre opération obligatoire pour l'intégrité du scrutin n’a pas été mise en œuvre à Issy-les-Moulineaux.

Les 38.520 électeurs d’Issy-les-Moulineaux (57% du corps électoral de la 10é circonscription) votent avec les ordinateurs iVotronic. Conformément à l’article R. 34, la commission de propagande ne doit pas envoyer de bulletins de vote aux électeurs des communes dont les bureaux de vote sont dotés de machines à voter.

Les électeurs doivent à la place recevoir un imprimé reproduisant l’interface de la machine à voter, sur laquelle les candidatures sont indiquées. Cette interface est la « planche à bulletins » pour la machine NEDAP à Boulogne ou une copie d’écran pour les machines iVotronic., ou les écrans affichant les bulletins de vote pour les machines RDI et INDRA. L’impression de ces documents est à la charge des communes.

La commission de propagande n’a pas été sollicitée pour accepter l’envoi de la copie d’écran. Cet envoi, comme pour les 2 tours des élections présidentielles et pour le 1er tour des législatives aurait dû être réalisé par la commune.

Aujourd’hui, il a été annoncé aux Présidents des bureaux de vote que cet envoi obligatoire aux électeurs d’Issy-les-Moulineaux n’a pas été fait. Pour répondre aux électeurs qui s’étonneraient d’une telle absence que le Préfet aurait autorisé le maire, André Santini, par ailleurs candidat en ballotage, à ne pas faire cet envoi pourtant imposé par les textes réglementaires.

L’implantation des machines à voter à Issy-les-Moulineaux dans les conditions douteuses que l’on connaît, confirme une fois de plus qu’elles provoquent des manquements importants aux règles normales des scrutins et mettent en doute la sincérité de ceux-cI.

Communiqué de Presse de Lucile Schmid, candidate dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine et Laurent Pieuchot, candidat suppléant


Issy-les-Moulineaux : les machines à voter posent encore des problèmes

La Préfecture des Hauts-de-Seine n’aurait pas été informée des "bulletins de vote" des machines à voter décidées par certaines municipalités, en particulier celles de Boulogne et d’Issy-les-Moulineaux.
Les électrices et les électeurs d’Issy-les-Moulineaux viennent de recevoir un courrier signé d’André Santini présentant le scrutin de dimanche prochain et la copie d’écran des machines à voter installées dans cette ville, alors qu’il est lui-même candidat.
Selon les textes en vigueur, ce dispositif indiquant les candidatures aurait dû être défini dès la clôture de la période de dépôt des candidatures (18 mai dernier). Il a été rendu public seulement hier, à 3 jours du scrutin.
La présentation choisie par la municipalité ne respecte pas les principes énoncés dans l’instruction permanente du Ministère de l’intérieur relative aux machines à voter du 26 mai 2004.

« 2- dispositif indiquant les candidatures
Conformément à l’article R. 55-1, un « dispositif indiquant les candidatures » doit être mis en place sur la machine au plus tard l’avant-veille du scrutin. Ce dispositif doit être défini dès la clôture de la période de dépôt des candidatures, puisque les électeurs doivent en être informés avant le scrutin.
Ce dispositif doit suivre trois principes :
- respect des choix des candidats/listes ;
- respect de l’ordre d’enregistrement des candidatures ;
- égalité entre les candidats/listes. »

Sur les machine à voter d'Issy-les-Moulineaux, les bulletins sont répartis sur trois colonnes dans un ordre de présentation des candidats totalement différent de celui qui figure dans l’arrêté préfectoral affiché sur les panneaux à l’entrée des bureaux de vote.

Lucile SCHMID, candidate socialiste dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine, et son suppléant Laurent Pieuchot, ont demandé au Préfet d’exiger du maire d’Issy-les-Moulineaux qu’il respecte les textes en vigueur.

EN LIRE PLUS SUR LE BLOG DE LAURENT PIEUCHOT