Droit pénal

Comment choisir un bon avocat : notre guide

Choisir un avocat, qu'il soit spécialisé dans le droit des familles, des affaires ou des entreprises, est loin d'être chose aisée. En effet, il est indispensable d'en savoir un peu plus sur les compétences et les références de ce professionnel. D'autre part, se sentir à l'aise et en confiance avec cet expert est une nécessité. Voici ici quelques pistes de réflexion, qui pourront vous aider à faire le meilleur choix.

Les compétences de l'avocat : un critère important

Bien sûr, choisir un avocat en fonction de ses compétences est indispensable. Aussi, nous vous recommandons vivement de prendre connaissance de sa spécialisation. Il en existe une quinzaine et, pour qu'un avocat puisse en revendiquer une ou plusieurs, celui-ci doit témoigner d'au moins 4 ans d'expérience. D'autre part, il doit également avoir passé un examen devant le barreau, afin de justifier de ses compétences et connaissances.

Un avocat spécialisé dans le droit des familles, par exemple, atteste sur l'honneur de sa maîtrise du domaine. N'hésitez pas à demander à l'avocat qui vous intéresse ses diplômes et autres certifications.

Optez pour un avocat disponible

Dans un premier temps, il serait bon de contacter un avocat qui exerce proche de chez vous. Ainsi, vous aurez beaucoup plus de facilités à rencontrer ce professionnel. De plus, la disponibilité de celui-ci est un critère important à prendre en compte.

En réalité, tout dépend de vos exigences : si vous désirez un certain niveau de disponibilité, assurez-vous que l'avocat en question puisse répondre à vos attentes. Toutefois, n'oubliez pas que toute conversation téléphonique ou prise de rendez-vous implique le paiement d'honoraires.

Un professionnel humain avant tout

Nous l'avons précédemment mentionné, entretenir une relation de confiance avec votre avocat est primordial. Aussi, il faudra vous sentir à l'aise avec lui. De cette manière, vous pourrez lui expliquer les tenants et les aboutissants de l'affaire dans les meilleures conditions. La notion de "feeling" est très importante, au moment de sélectionner ce professionnel.

Les références de l'avocat

Sur le site internet de l'avocat qui vous intéresse, il vous sera possible d'en savoir un peu plus sur ses références. Bien évidemment, un expert de justice est tenu au secret professionnel. Aussi, il ne sera pas en mesure de vous donner des informations, concernant par exemple ses précédents clients. Toutefois, ceux-ci peuvent donner leur accord. Nous vous recommandons vivement de questionner votre avocat, sur le type d'affaires qu'il a été amené à gérer.

Ainsi, vous pourrez vous faire une idée un peu plus précise de ses compétences et de son expérience. Nous vous conseillons de voir le site de Lex Lux Avocat, pour en savoir un peu plus sur ce cabinet d'avocats à Saint-Étienne.

Le bouche-à-oreille, un procédé qui fonctionne

Le bouche-à-oreille est une excellente idée pour trouver un bon avocat. En effet, un proche ou un ami pourra très certainement vous recommander un professionnel. Toutefois, veillez à ce que celui-ci dispose des compétences nécessaires pour traiter votre contentieux. Un avocat spécialisé dans le droit des affaires n'est pas habilité à vous accompagner, dans la résolution d'un litige en droit des familles par exemple.

Précisons néanmoins que le bouche-à-oreille a également ses inconvénients. Encore une fois, le feeling ne sera peut-être pas au rendez-vous : si un proche a pu très bien s'entendre avec un avocat, cela ne signifie pas forcément que ce sera votre cas. Aussi, le bouche-à-oreille doit être complété par vos propres recherches.

Prendre rendez-vous

De très nombreux avocats vous proposent un rendez-vous gratuit. C'est l'occasion de découvrir ce professionnel, ses compétences et surtout, d'avoir de plus amples informations juridiques sur le litige qui vous amène à le contacter. Toutefois, la première rencontre avec un avocat ne vous permettra pas de résoudre votre affaire.

Les honoraires

Choisir un avocat est également une question de budget. Aussi, prendre connaissance des honoraires est crucial. Il existe différents modes de facturation néanmoins, il est préférable de signer une convention d'honoraires, afin de définir les modalités et le budget à prévoir.